Les infiltrations

 

Les infiltrations d’eau créent une humidité excessive pouvant nuire gravement aux structures et rendre des locaux impropres à leur destination.

  • infiltrazioni01
  • infiltrazioni02
  • infiltrazioni03
  • infiltrazioni04
  • infiltrazioni05
  • infiltrazioni06
  • infiltrazioni07
  • infiltrazioni08
  • infiltrazioni09
  • infiltrazioni10
  • infiltrazioni11
  • infiltrazioni12
  • infiltrazioni13
  • infiltrazioni14

Les causes d’infiltration

Les causes pouvant créer des infiltrations sont nombreuses : 

  • Une augmentation de la nappe phréatique saisonnière,
  • Un épisode météorologique inhabituel,
  • Les effets d’une construction voisine,
  • Un mauvais écoulement des eaux pluviales,
  • Des infiltrations d’eaux souterraines.

Les conséquences

Ces infiltrations vont provoquer une humidité excessive dans les murs favorisant alors l’apparition de :

Dégâts esthétiques (tâches sur les murs, moisissures, efflorescence de salines superficielles, farinage et effritement du plâtre, désagrégation de la structure portante)
La cristallisation des sels en surface, provoqués par l’évaporation continue de l’excès d’humidité, provoque des dégâts esthétiques irréversibles au fil des années.

Diminution du CONFORT (murs humides, sol inondé, mauvaise odeur, insalubrité)
Les infiltrations ou l’excès d’humidité présent dans les murs, peuvent inonder le sol, rendant l’utilisation du local ou de la pièce impossible.
Cela peut également entraîner une diminution de l’efficacité de l’enveloppe thermique du bâtiment et ainsi favoriser l’apparition de moisissures et d’odeurs.

Risques pour la santé (apparition d’allergies, de maladies respiratoires, d’irritations de la peau voire d’autres maladies plus graves)
L’humidité excessive présente dans les murs favorise la prolifération de moisissures et de champignons, pouvant nuire à la santé et rendre les locaux insalubres.

Dégâts structurels (apparition de fissures, réduction de la capacité portante des matériaux constituant la structure, dysfonctionnement des installations électriques, détérioration des systèmes technologiques)
Les sels dissous provenant du sol et des matériaux de construction sont ramenés à la surface de l’humidité, créant alors une accumulation croissante de cristaux et devenant corrosive pour la structure et les matériaux. Ce phénomène va s’aggraver au fil du temps et favoriser une diminution de la résistance mécanique de la structure. Cela va générer entre autre une détérioration de la structure, accompagnée par l’apparition de fissures sur les maçonneries. 

Coûts supplémentaires (frais de chauffage et d’électricité,  frais de remise en état des surfaces endommagées, perte de valeur du bien)
Un mur humide devient peu isolant si ce dernier a subi une infiltration d’eau. Cette humidité constante peut entraîner une déperdition de chaleur et augmenter les coûts de chauffage. En effet, un mur humide est 3 fois moins isolant qu’un mur sec. 
L’utilisation de déshumidificateurs et d’appareils de chauffage ne résoudront pas durablement le problème et ne feront qu’accroître les coûts en électricité.
Les interventions de renforcement de surface (peinture, plâtrage, etc.) peuvent représenter une solution provisoire, mais ne pourront jamais résoudre le problème définitivement, et représenteront des coûts supplémentaires. 

Enfin, si un bien immobilier a subi une infiltration d’eau, cela peut entraîner sa perte de valeur.